PULL-OVER
en laine MéRINOS
FABRIQUÉ EN FRANCE
pour homme élégant

GRAND FROID
Pull-over pour homme 100% laine de Mérinos d'Arles, tricoté en France dans le Tarn. Made In France

Tricot : Étoffe formée d'une matière textile disposée en mailles et confectionnée avec des aiguilles.

Choisir la laine mérinos d'Arles pour cet hiver, c'est choisir d'être au chaud dans un pull doux, tout en soutenant la filière lainière française !

Un pull qui a du sens, tricoté en circuit court

Seulement 300 km entre les moutons et la bonneterie.
Saint-Martin-de-Crau, c'est ici que les brebis de race "mérinos d'Arles" vivent depuis le XIXe siècle.
Grâce au projet de revalorisation de la laine française, porté par "Made in Town" et "Tricolor", nous avons pu nous procurer cette laine exceptionnelle.
Ce pull est fier d'être issu d'une laine locale aux propriétés originelles. À la recherche de l'excellence, nous avons travaillé avec des ateliers reconnus pour leur savoir-faire.

Le choix de la laine mérinos d'Arles

Nous avons choisi la laine mérinos pour ses propriétés luxueuses :
Elle est très douce, elle ne gratte pas. Elle est fine : 21/22 microns. Elle convient aux peaux sensibles.
Elle est thermorégulante. C'est à dire qu'elle tient chaud sans faire transpirer, elle ne retient pas les odeurs.
Elle est antibactérienne.
C'est une matière qui dispose de multiples propriétés.
Elle est renouvelable car la tonte, vitale pour le mouton, a lieu chaque année. Aujourd'hui, elle est très peu valorisée en France. Grâce au projet de Made In town, lorsque vous achetez un de nos manteaux, vous participez à la renaissance de la filière lainière française.
La laine est biodégradable contrairement aux matières synthétiques.
La laine est fongicide et ne retient pas les bactéries. Inutile de laver trop souvent vos vêtements en laine.

Le choix de l'atelier

Niché sur la commune de Burlats, l'atelier Missègle est un atelier français reconnu pour son savoir-faire.
Votre pull-over est tricoté en tubulaire grâce à des machines dernière génération.
Ce type de tricotage s'utilise dans le luxe. Il est plus coûteux mais plus qualitatif. Il n'y a aucune couture.
La laine de mérinos est utilisée dans sa totalité, avec zéro déchet.
Le col, est remaillé, boucle à boucle, par une experte de l'atelier Missègle.
L'atelier grandit d'année en année et nous sommes fiers de vous partager leur savoir-faire.
La proximité de l'atelier facilite le dialogue et la flexibilité. Nous pouvons ainsi lier une vraie relation de confiance.
Enfin, un bilan carbone faible vient renforcer ce choix.

Le packaging écoresponsable : Le sac brodé offert.

Construire un vêtement écoresponsable nécessite de penser chaque étape du processus de fabrication jusqu'à la livraison.
Ce pull composée à 100% de laine mérinos est donc biodégradable. Son étiquette de marque est en coton biologique.
Il vous est livré dans un sac brodé upcyclé à l'histoire passionnante.

L’histoire de votre sac brodé
Il est conçu grâce aux draps des parents d’Yvette. Elle a 70 ans et elle vendait des draps sur le boncoin. Pas n’importe lesquels... j’aime connaître les histoires alors elle me raconta...«Ces draps appartenaient à mes parents et à mes tantes : Maria, Gabi et Alice. À l’époque, lorsqu’ils se marièrent, nos parents s’offraient de beaux draps, ils appelaient cela «le trousseau de mariage»». Définition Wikipédia du trousseau : Le trousseau de mariage, est, depuis le XIVe siècle, le linge personnel et de maison qu’une jeune fille devait posséder en vue de son mariage.«Nos parents n’avaient pas beaucoup d’argent mais lorsqu’ils dépensaient ils s’offraient de la qualité.» «Ils les avaient achetés dans la grand Rue à Montpellier, vous savez maintenant il y a un Mango....mais à l’époque c’était un magasin qui vendait des draps de qualité tissés en France. Puis elle ajouta «Merci de raconter l’histoire, cela me fait mal au coeur de me séparer de ces draps qui ne servent pas, mais je suis contente que des jeunes y soient attachés.» Merci Yvette pour ces mots.
Vous allez donc recevoir un bout de l’histoire d’Yvette et de sa famille avec votre Tricòt. Ce sac est brodé à Montpellier.

Ils ont déjà adopté leur tricòt et ils donnent leur avis :

COMMANDEZ VOTRE TRICÒT

Comment choisir votre taille ?

Le guide des tailles du pull-over en laine de mérinos

Vous pouvez accéder au guide ici.

Pour toute question, n'hésitez pas à nous écrire : laetitia@lemodeste.fr

/ Rubrique mode éco responsable /

Comment entretenir son pull-over en laine?

Le boulochage

Vous adorez votre pull-over que vous avez eu à noël, vous le mettez tous les jours et il bouloche !?
Mais pourquoi? Est-ce de la mauvaise qualité ? Est-ce que je sors le rasoir ? Est-ce que je le mets au congélateur ? Est-ce que je le lave?
Voici mes conseils…Votre pull est en matière naturelle
Qui dit matière naturelle, dit matière qui vit! Les bouloches font partie de la première vie de votre pull-over.
Évidemment, on ne les retrouve pas sur des matières issues du pétrole.
C’est donc la confirmation que votre pull n’est pas issu du pétrole. Comment explique t-on ces bouloches?
Tout d’abord, le choix du fil: La laine de mérinos est une laine très fine. Cette laine est « cardée » et non« peignée ». Il y a donc des fils plus courts qui se mélangent aux fils longs qui n’ont pas été évacués. Ainsi, les frottements vont au fur et à mesure accentuer le phénomène d’évacuation de ces fils emprisonnés. La laine étant plus fine, les fils sont plus fragiles. Raison de plus pour en prendre soin. Deuxièmement, le choix du point de tricotage. Ici le point de maille anglaise est assez lâche. Les fils sont moins resserrés et laissent donc plus facilement les fils courts s’échapper.Laissez-les s’échapper! Normalement, ces fils plus courts formeront les premières bouloches. Plusieurs solutions existent pour gérer ces bouloches. Ensuite, ce phénomène s’arrêtera pour laisser place aux fils longs.

Comment gérer les bouloches ?

En tapant sur google, vous risquez de trouver des recettes comme : mettez votre pull au congélateur. Je ne vous le conseille pas.
La première solution: Attendre. Le phénomène s’atténuera au fur et à mesure des lavages. Mais attention, si vous avez lu mes conseils glissés dans le colis, ne lavez pas trop souvent votre pull-over. N’utilisez pas de l’eau pour rien. La laine ne retient pas les bactéries ni les odeurs.  Je vous parle du lavage à la fin de l’article.
La deuxième solution : Retirez les bouloches?
 Elles vous gênent vraiment et vous n’avez pas la patience d’attendre? Je ne vous conseille pas de tirer sur les bouloches une à une, vous risquerez d’emporter d’autres fils avec et cela peut être un désastre. Je déconseille aussi les brosses collantes. Si vous êtes vraiment un pro, vous pouvez utiliser un rasoir en effleurant votre pull pour couper les bouloches (encore une fois il faut s’y connaître). La meilleure solution serait d’utiliser un rasoir spécial qui dispose d’une grille de sécurité comme celui de la marque Philips ou Steamery.

Comment laver votre pull en laine?

D’une manière générale, nous lavons trop souvent nos vêtements. Les matières synthétiques retiennent les odeurs et nous obligent à les laver très régulièrement. Vous n’avez pas de raison de laver trop souvent votre pull-over. Le lavage n’a jamais été très bon pour les fibres. Certes, les lave-linge disposent aujourd’hui de programmes qui s’adaptent à la laine. Je vous encourage à les utiliser plutôt que de laver votre pull-over à la main et de l’essorer tellement fort que vous risquerez d’abîmer votre pull ! La laine ne retient pas les bactéries ni les odeurs. En cas de besoin, aérez votre pull. Si vous utilisez des déodorants naturels et que vous portez des tee-shirts de qualité en dessous de votre pull, alors vous pourrez le porter jusqu’à10 fois (ou+) avant de le laver.Pour le lavage, prenez soin de mettre votre pull-over en sécurité. Ne le mélangez pas avec un jean ou un vêtement qui risquerait de s’accrocher à celui-ci. Utilisez des lessives adaptées, si possibles écologiques. Séchez-le à plat. Ne le mettez pas directement sur un radiateur.

COMMANDEZ VOTRE TRICÒT

Un pull-over 100% made in France, c'est possible.
La clé du circuit court

300 km

Seulement 300 km entre les brebis et la bonneterie.

En vous proposant ces laines, je suis très heureuse de partager les savoir-faire de nos artisans régionaux.

Ce circuit-court est l'assurance de tisser des liens humains.

Fabrication française. Made in Occitanie.

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Une fois par mois la créatrice s'adresse à vous :
coulisses & précommandes en avant première.

Extra ! À bientôt par e-mail !
Oh, il semblerait qu'il y ait une erreur dans la saisie, recommencez :-)